Aidez nous…

Nous faisons appel à votre générosité et à votre respect des animaux domestiques.


SVP, Communiquez nous votre email ou adresse pour l'envoi du reçu pour don.
Nous Contacter
popol

Suivi et Contrôle des Chats Libres

Les Ilots de Chats Libres: Une Nécessité !

Situation: Force est de constater la présence de chats « domestiques » errants dans de nombreuses villes, villages et même en rase campagne.

Ce type de chat, qui n’est pas à confondre avec le « chat sauvage », a besoin de l’homme pour survivre.

Il est manifeste que l’éventuelle prolifération de ces chats peut poser des problèmes sanitaires, de gênes, mais aussi d’éthique lié au respect des animaux « domestiques » (espèce vivante).

Quel est la Cause de cette Situation ?

Et bien ne vous en déplaise l’origine de cette situation est liée à l’homme quand il n’assume pas ses responsabilités.

On achète un chat comme un objet (une peluche), pour faire plaisir aux enfants, par exemple, et on l’abandonne dès que « cela gêne » de trop (vacances, voyages, coût de l’entretien….).

Nombre de « propriétaires » ne font pas tatouer (impossible de retrouver le propriétaire) ni stériliser leur animal qui ainsi se reproduit avec soit les chats des voisins, soit avec des « chats errants », pratique peut recommandable si vous ne vous destiné pas à l’élevage ou à la reproduction, que faire des chatons qui ne trouverons pas une maison pour les accueillir ? (une chatte peut porter 6 chatons, 2 fois par an).

Les campagnes de stérilisation, des « chats libres », menées par les associations idoines de bénévoles sont insuffisantes pour deux raisons. Les associations doivent trouver des bénévoles pour « fixer les chats », les capter puis les relâcher sur leur lieu de vie, le coût des stérilisations n’est pas négligeable malgré les bons de stérilisations donnés par les collectivités (les quotas se révèlent souvent insuffisant) et les généreux donateurs ne sont pas légions, les trésoreries de ces associations ne sont pas pléthoriques.

Quand des chats libres s’installent (souvent près des campings ou de sites ou ils peuvent trouver de la nourriture), les personnes concernées (donc à proximité) négligent de prévenir les organismes ou associations qui pourraient agir. Souvent l’alerte est donnée quand les chats se sont reproduits et sont dans un état pitoyable, faméliques et quelques fois malade et porteurs de parasites. C’est triste mais bien réel.

1ére Conclusions

Humainement et par respect pour les animaux domestiques qui restent nos compagnons favoris, pour beaucoup de personnes, il n’est pas envisageable d’euthanasier sans raisons sérieuses une espèce vivante. (Nos associations, la SPA, 30 millions d’amis, la Fondation Brigitte Bardot n’apprécieraient pas ce type de mesure radicale).

Par ailleurs, même si les associations concernées réussissent à faire adopter certains « chats libres » et faire deux heureux (le chat et le maitre), ne nous voilons pas la face, nombres d’entres eux ne seront pas adopter et seront comme certains humains, les laissés pour compte de notre société.

Que peut-on faire pour ces chats libres, qui subissent une situation qu’ils n’ont pas souhaité (la plupart sont socialisés et apprécient la présence de l’homme et les caresses).

La présence de refuges en quantité suffisante résoudrait en partie « seulement » ce problème, mais hélas, souvent, il n’existe pas de refuge dans la zone concernée, et ceux qui existent font comme ils peuvent et on ne peut que les féliciter.

Existe-il une solution pour pallier à cette situation ?

En fait il n’existe pas de solution miracle, toutefois une solution permet de résoudre partiellement ce problème : Il s’agit de l’organisation en ILOTS

Un Ilot de « Chats Libres », C’est quoi ?

Tout simplement un lieu où se regroupent les « chats libres », soit d’instinct (présence « d’abris » ou d’une certaine sécurité, les chats ont une vie sociale), soit lié à l’intervention de l’homme (nourriture ou présence affective).

Le travail des Bénévoles consiste notamment à fixer les chats sur un ilot déterminé, (ce n’est pas le seul), pour exercer un suivi et le contrôle de ces chats.

Quels avantages découlent du suivi des chats libre en ilot ?

  1. La fixation sur place des chats qui sans cela se répandraient aux alentours, pouvant créer une certaine gène, « pour certains ». Par ailleurs ces chats non suivis pourraient par voie de conséquences être vecteurs de maladies.
  2. La limitation des naissances par la stérilisation systématique, en cela l’aide par les services adéquats (bons de stérilisation) est toujours la bienvenue, nos moyens étant limités. A noter que la stérilisation baisse l’agressivité des chats et diminue leur « domaine de divagation », voire de « prédation » pour les zones protégées.
  3. l’action de nourrir les chats, fait que ceux –ci ne sont plus affamés, de ce fait certains deviennent même quasi sédentaires et leur domaine de prédation se réduit d’autant. Par ailleurs ils sont plus résistant à la maladie, leur suivi permet autant que faire se peut de leurs éviter d’être porteurs de parasites, ce qui est bien pour leur environnement (ville ou campagne).
  4. A l’heure actuelle, les refuges pour chats sont rares en Var Est pour ne pas dire rarissime et surchargés.

Mise en Garde

Pour que ce mode de gestion soit efficace il y a lieu de respecter un certain nombre de précautions :

1 – Les îlots doivent être dispersés autant que faire se peut pour éviter des concentrations importantes de chats (gênes locales,     risques de contaminations entre îlots, reproduction non contrôlée…..)

2 – idem pour le nombre de chats par îlot susceptible d’engendrer une surpopulation avec les mêmes conséquences que précédemment et compliquant l’administration des soins et augmentant les possibilités de contaminations entre chats. Suivi des chats plus complexe. Une surpopulation de chats sur un seul îlot est à proscrire.

3 – Evidemment tenue sanitaire impeccable  (assiettes, lieux de couchage ou cabanes à chats)

4 – Sociabilisation des chats plus aisée sur un nombre raisonnable de chats (voir possibilités d’adoptions)

5 – La mise de nouveaux chats sur un îlot existant présente de nombreux risques

6 – Eviter l’abondance de nourriture sur un ilot (nourriture à volonté) qui ne pourrait qu’attirer tous les chats de la zone avec pour conséquence un ilot incontrôlable !!!!

Cependant les ilots pour chats représentent un palliatif indispensable au manque de refuge, voire une solution plus adaptée dans certains cas.

Les commentaires sont fermés.

Mots-clefs